Chroniques

The Electro Canouche Orchestra

-

Par Maxime Huro, 18/02/2013

Ah, revoilà ces fadas de Fils Canouche ! Non content de produire un jazz manouche à part et de qualité, nos quatre garçons se lancent dans un nouveau délire : l'electro-swing. Accompagné du Choletais Dj Slade (véritable "cumulard" musical, cet as des platines collabore aussi avec Babel, Kawa Cirkus et se produit sous son propre nom), le groupe se métamorphose en "The Electro Canouche Orchestra" pour un side project ambitieux.
Revisitant La Mécaniche et En attendant mon steak, les deux derniers albums des Canouche, cet ep à la fois fin et festif fait faire le grand écart à nos écoutilles, jonglant entre breakbeat et jazz manouche. Des samples vocaux discrets et des touches de scratch élégantes y affolent des beats hip hop bondissants, soutenus par les frappes d'une derbouka ou la rondeur de la contrebasse. La subtilité de l'accordéon peine à tempérer l'ardeur tournoyante du saxophone... Bref, rien ne semble pouvoir freiner cet entrain dévorant. La vitalité débordante des instruments acoustiques alliée à l'efficacité - jamais vulgaire - des machines constitue la force et l'originalité de ce Canouche Orchestra, et traverse de part en part ces cinq titres où tout tend à l'ivresse. Et ce flacon magnifié avec finesse par Dj Slade n'en finit pas de séduire pour, sans nul doute, exploser en live. Une mécanique déjà bien huilée en attendant l'album, où nos désormais cinq compères lâcheront leur caniche déluré sous psychotropes. Ça risque de planer sévère !









Répondez à la question suivante :
test
flecheAjouter un commentaire