Dossier : À l’ombre des studios
Impossible quand un disque est bon de dissocier la qualité musicale de celle de l’enregistrement. Radiohead et Nigel Godrich, Gus Dudgeon et Elton John, George Martin et les Beatles, Tony Visconti et David Bowie… La liste est longue des collaborations qui unissent étroitement artistes et producteurs, à tel point qu’on peut s’interroger sur la réelle paternité des disques qu’ils ont réalisés ensemble. Alors que la musique nous accompagne au quotidien, cela vaut peut-être la peine de s’interroger sur le rôle capital et méconnu que jouent ces ingénieurs du son, mystérieux médiateurs entre les musiciens et le public ?
Révolution numérique, invasion home studio, crise du disque… Si les affaires de nombreux studios, en particulier haut de gamme, périclitent, une majorité de musiciens continuent aujourd’hui de pousser la porte des studios. Pour qui ? Pourquoi ? Comment ?
Avec Romuald Gablin, Thomas Ricou, Amaury Sauvé, Mad Lenoir, WAITC, EZPZ…

Interview : Matthias Jungbluth (Throatruiner records)

Chroniques : Birds in row, Fawkes, Quasi Cosy, Bap di boup !, Mazarin, WAITC, Marabout Orkestra, Octane, Roads, M.Chapman, Tristan Faulkner

Illustré par : Chloé Le Neün