Le temps d’une émission radiophonique en public, découvrez la scène musicale du 5.3, dans une ambiance cool et intimiste. Alternant concerts et interviews, Tranzistor invite trois artistes en pleine actualité.

OXO (chanson slam)

Brouiller les pistes, se jouer des frontières… OXO aime mélanger les genres et croiser les disciplines. Dans ses concerts qui se regardent autant qu’ils s’écoutent, le collectif fait se répondre chanson, slam, danse, chansigne… Sur un fin canevas de piano, guitare ou percussions tissé par Lénaïc, se pose la prose poétique de Sam, où s’entrechoquent allitérations et doubles sens. En regard, les chorégraphies de Gene et Larissa font « corps » avec les notes et les mots, qu’elles mettent en mouvement.

Formé en plein confinement, le quartet publie son second album, qu’il présentera en avant-première dans Tranzistor l’émission !

 

Retrouvez le groupe sur : Site du collectif artistique LAROZFacebook

Club Mutant (rock)

Pas une note ou un mot de trop : rien n’est superflu dans le rock tendu et bondissant de ce jeune quartet, qui épate par sa maîtrise. Batterie inventive, toute en finesse et puissance, lignes de basse qui tuent et guitare tranchante à souhait y soutiennent des chansons en français, dont l’écriture évoque parfois la poésie surréaliste et (faussement) naïve de Flavien Berger ou l’élégance pop de Feu! Chatterton.

Sorti fin 2023, le premier EP du groupe dégaine quelques tubes à la fraîcheur et l’énergie imparables. Et quand la rythmique groove façon tropiques, les corps ondulent sur le dancefloor. Bienvenue au club !

 

Retrouvez le groupe sur : BiolinkFacebookInstagram

Découvrez en vidéo le dernier concert en date du groupe.

Sujin (métal)

Sorti en février sur le réputé label italien Scarlet records, le premier album du quintet, né sur les cendres de Whisper Night, ne choisit pas entre fureur et mélodie, virtuosité technique et lyrisme hypersensible. « Save our souls » réussit une parfaite synthèse des influences très ouvertes du groupe, avec en tête de proue, Gojira, dont il partage l’engagement écologique.

Au cœur du tsunami Sujin (« peuple de l’eau » en japonais), la batterie ultrapuissante de Liam propulse, sur des déluges de guitares déchainées, le chant intense de Julien, vocaliste surdoué, à l’aise dans tous les registres, du classique au death metal. Attention : lame de fond !

 

Retrouvez le groupe sur : Bfan.linkFacebookInstagram

 


Jeudi 18 avril 2024
Entrée libre sur réservation : 02 43 09 21 52 / contact@le-carre.org
Ouverture des portes à 20h15 – Durée : 1h30.

Le Carré, pôle culturel des Ursulines, 4 bis Rue Horeau, 53200 Château-Gontier-sur-Mayenne.


Une émission organisée par Mayenne Culture et Le Carré, Scène nationale – Centre d’art contemporain, en partenariat avec L’Autre radio et L’Œil Mécanique.